FOKN BOIS

 

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

BIOGRAPHIE

FOKN BOIS est un duo du Ghana composé de M3NSA , célèbre chanteur, producteur et auteur compositeur et

Wanlov the Kubolor l’autoproclamé «Prince tzigane de Pidgen Rap». Dans le parler courant ghanéen,

Fokn Bois a deux significations distinctes aux valeurs antinomiques. Pour les adultes, un «fokn bois»

(créolisation de fucking boy) est un garnement, un vaurien jamais à court de bêtises qui mérite
une bonne fessée. Quand dans la rue, la même expression désigne le genre de mauvaise graine qui n’ayant
peur de rien se voit auréolée d’un certain prestige et gratifiée du respect des plus jeunes. Rassurez vous,
avec M3nsa (de son vrai nom Bondzie Mensa Ansah) et Wanlov The Kubolor (Emmanuel Owusu Bonsu),
protagonistes déjantés du duo Fokn Bois, nous ne sommes pas exactement en présence de racailles à la
pointe d’un gangsta rap aux rimes assassines. Même si la provocation que charrient nombre de leurs
paroles leur a valu, au mieux la censure de certains médias, au pire des menaces sur les réseaux sociaux.
Pas de quoi ralentir toutefois une irrésistible ascension qui après les avoir hissé au sommet du hip hop ouest
africain, est en passe de placer cet ovni à l’humour décapant et aux beats entêtants en orbite sur la scène
internationale. Notamment grâce à leur nouvel album, Afrobeats LOL, dont est tiré le fantasque et
irrésistible Wo Nim Mi.


Né à Accra dans une famille de musiciens et d’acteurs (son père fit parti du groupe Osibisa dans les années
70), M3nsa a été le premier à se mettre en évidence avec en 2000 un album solo, Rapublic, nominé pour de
nombreuses récompenses. De son côté, Wanlov mettra à profit une double origine, ghanéenne par son
père, roumaine par sa mère, pour un projet de musique « afro gypsy » qui en 2011 donne l’album Brown
Card , affirmant à sa sortie « qu’il devrait plaire à Idi Amin Dada et à Dracula ». Car ce qui cimente si bien
depuis douze ans leur fructueuse collaboration au sein de Fokn Bois c’est autant cette constante
audace musicale, faisant d’eux les petits frères africains des américains d’OutKast, qu’un humour
qui excède souvent les limites du bon goût, ne s’interdit aucun sujet, surtout pas les plus
polémiques- sexe, politique, religion- à la manière des Monty Pythons, de la série South Park et
même de Charlie Hebdo.
Au total depuis 2006, ils ont produit cinq albums, dont la bande originale d’un film Coz Ov Moni, première
comédie musicale en pidgin dont ils sont les héros tragi comiques. Depuis leur approche irrévérencieuse et
satirique des problèmes auxquels fait face une société ghanéenne aussi conservatrice que corrompue, n’a
cessé de défrayer la chronique.

TOUR

©Nueva Onda Production